Catégories
E-learning

6 conseils pour définir votre stratégie post-confinement

Alors que la pandémie de Covid-19 secoue l’économie mondiale et perturbe notre façon de vivre, de travailler et de faire des affaires, la lumière commence à poindre au bout du tunnel. Le 11 mai a été annoncé comme date du début du déconfinement. Mais, vous le savez, rien ne sera plus comme avant. L’environnement commercial

Alors que la pandémie de Covid-19 secoue l’économie mondiale et perturbe notre façon de vivre, de travailler et de faire des affaires, la lumière commence à poindre au bout du tunnel. Le 11 mai a été annoncé comme date du début du déconfinement. Mais, vous le savez, rien ne sera plus comme avant.

L’environnement commercial dans lequel vous vous retrouverez après le confinement aura évolué. Conséquence : votre stratégie aussi !

Vous devez préparer dès maintenant l’avenir post-confinement de votre entreprise. Comment ? Suivez ces quelques conseils…

1. Se préparer à apprendre et à adapter

décision stratégique

Les choses iront très vite après le déconfinement. Définir une nouvelle stratégie, c’est bien, mais suivre ses retombées est indispensable ! L’avenir est incertain et les entreprises vont devoir vivre avec une vision à court terme pour commencer. Même si vous devez vous projeter à la fin de la pandémie, il reste plusieurs mois d’incertitude. Cette situation demande de la flexibilité et de la réactivité.

Notre conseil
Assurez-vous de définir, suivre et analyser précieusement vos indicateurs, afin d’adapter constamment vos différentes stratégies (commerciales, sociales, financières, marketing…).

2. Rester en veille permanente

veille marché et concurrence

Le paysage industriel sera très différent de ce qu’il était avant. Votre marché va changer aussi.

De nombreuses tendances qui existent depuis un certain temps peuvent émerger ou, au contraire, disparaître. Dans un sens ou l’autre, la pandémie a accéléré les résultats. Pensez à toutes ces entreprises et commerces qui n’ont pas voulu se mettre à la digitalisation. Aujourd’hui, ces professionnels sont en danger.

De nouveaux acteurs vont aussi apparaître, tandis que le profil de vos prospects va muter.

Un éveil permanent sur votre environnement est essentiel pour conserver vos parts de marché :

  • Repérez les concurrents émergents : que proposent-ils ?
  • Surveillez vos concurrents actuels : comment s’adaptent-ils ?
  • Lancez une étude de marché : comment la consommation a-t-elle évolué ?
  • Entretenez-vous avec vos clients historiques : leurs besoins ont-ils changé ?

3. Projeter l’avenir de l’entreprise

projection avenir de l'entreprise

Au cours des prochains jours, vous devriez consacrer environ 10 à 20 % de votre temps à explorer et imaginer la position de votre entreprise à la fin de la crise. Cette aspiration doit être cohérente avec votre vision à long terme.

S’interroger sur ce qui est susceptible de changer chez vos clients, vos marchés et votre environnement opérationnel est essentiel pour votre pérennité.

Concentrez-vous sur les besoins des consommateurs, sur la manière dont vous répondrez à leurs nouvelles demandes, ainsi que sur la résonance de vos produits et services dans ce contexte.

Pensez également à considérer les menaces et les opportunités liées à cette crise pour modifier vos offres, ou en lancer de nouvelles.

4. Refaire connaissance avec ses clients

redéfinir buyers personas

Pendant la crise, la plupart des entreprises ont perdu des clients. Certains aimeront encore votre entreprise, d’autres exigeront des changements, car leur besoin ou leur activité aura évolué avec la crise.

Ainsi, au déconfinement, refaire connaissance avec ses clients est primordial. Cela prendra du temps. Vous devrez vous dégager de vos vieilles hypothèses pour poser un regard neuf sur la situation.

Dès que possible, prenez rendez-vous avec vos principaux acheteurs pour discuter avec eux de leurs potentiels nouveaux besoins, mais aussi de leur organisation. Redéfinissez vos buyers personas.

Sur la base de ces conversations, vous pourrez piloter vos décisions stratégiques et commerciales.

5. Repenser votre communication interne

communication interne

Lorsque les affaires reviennent à une certaine normalité, les employés doivent être de nouveau imprégnés de la culture d’entreprise.

Après 2 mois de chômage partiel, loin de toute activité, il est conseillé de rappeler la mission et les valeurs de l’entreprise. Reliez les valeurs fondamentales aux impératifs stratégiques et expliquez au personnel comment chaque individu peut contribuer à la stratégie du groupe.

Communiquez clairement, ouvertement et fréquemment sur les changements que l’entreprise a apportés en réponse à la pandémie et sur ce qui est attendu pour l’avenir.

Repenser la communication interne passe aussi par la mise en œuvre de nouveaux moyens d’échange au sein de l’entreprise. Un intranet et une messagerie instantanée dédiée peut aider vos salariés à communiquer entre eux, à poser des questions et à soulager leurs inquiétudes.

6. Utiliser les réseaux sociaux pour toucher les clients

réseaux sociaux

Les réseaux sociaux restent des canaux importants dans une stratégie post-confinement. Si vous avez totalement stoppé votre communication durant la crise, il est temps de la reprendre en douceur.

Mais avant tout : réévaluez votre stratégie social media. Les attentes et besoins de vos clients ont peut-être changé. Par ailleurs, le déconfinement n’est pas total, il faut donc adapter votre communication à cette situation vraiment particulière.

Par ailleurs, votre stratégie social media de reprise devra anticiper les questions des clients. Ils voudront savoir dans quelle mesure vos activités reprennent, si vos salariés sont protégés et comment ils peuvent bénéficier de vos produits ou services.

Assurez-vous d’affecter des experts pour les demandes spécifiques, afin de disposer d’un mécanisme de réponse efficace, rapide et simplifié.

La pandémie a donné l’occasion pour plusieurs entreprises de se transformer. Vous pouvez commencer par réimaginer complètement les limites de l’entreprise, votre communication interne et externe. C’est aussi le moment de redéfinir de nouvelles priorités et de mettre à jour les connaissances de votre marché

Réactivité, flexibilité et adaptabilité seront les mots d’ordre d’une reprise réussie.