Catégories
E-learning mobile learning

Comment adapter sa formation e-learning au mobile learning ? 

Vous souhaitez transposer votre formation e-learning sur smartphone ou tablette et ne savez pas par où commencer ? Vous êtes …

L’article Comment adapter sa formation e-learning au mobile learning ?  est apparu en premier sur Digiformag.

Vous souhaitez transposer votre formation e-learning sur smartphone ou tablette et ne savez pas par où commencer ? Vous êtes au bon endroit. Pour construire au mieux votre mobile learning (e-learning sur mobile ou tablette), la route n’est pas si longue, il suffit d’être bien guidé.

Avant de vous lancer toutefois, faisons le point sur les trois différences majeures entre un apprentissage sur ordinateur et un apprentissage sur mobile :

  1. Le mobile learning aime le micro learning. On imagine très bien vos apprenants accéder à leurs modules e-learning dans les transports, dans une file d’attente ou entre deux réunions. Ces situations apportent beaucoup de distractions, il faudra donc répartir vos apprentissages entre plusieurs petites sessions de formation. Lorsque sur ordinateur, un module peut durer 30 minutes, le smartphone préfère une séance de 5 minutes.
  2. Le mobile learning aime les médias. Vidéos, infographies, QCM interactifs, visuels… Tous les formats sont permis ! À condition toutefois de respecter ces deux principes :
    1. Le son est optionnel. Si votre stagiaire suit un module dans un espace public sans écouteurs, il ne pourra pas visionner la vidéo sous peine de déranger son entourage : pensez aux sous-titres.
    2. Les médias ne sont pas trop lourds. Selon les performances du réseau internet de votre apprenant, les supports peuvent mettre du temps à charger et annuler l’impact positif du m-learning. Oubliez les médias lourds et les vidéos trop longues.
  3. Le mobile learning aime la fluidité. Bien que la plupart des sites ou logiciels en ligne fonctionnent avec la technologie Flash, les smartphones et tablettes sont généralement plus compatibles avec le langage HTML5. Pour votre mutation, incluez ces impératifs technologiques.

En gardant ces trois principes en tête, vous répondez aux deux leitmotive du mobile learning : rapidité et interactivité. Découvrez nos astuces pratiques pour adapter votre e-learning au mobile.

Astuce n° 1 : définir les objectifs du mobile learning

Votre m-learning sera-t-il parfaitement indépendant de votre e-learning existant ou une extension de celui-ci ? Comment le positionnez-vous par rapport à votre catalogue actuel de formation ?

Vous pouvez voir votre m-learning comme un vecteur d’attention (attirer de nouveaux stagiaires grâce au mobile), de rétention (rappeler les apprentissages) ou d’enrichissement (apporter une autre vision à votre sujet de formation).

Astuce n° 2 : sélectionner le contenu

Dans le cadre d’une adaptation, vous ne partez pas de rien, mais faites quand même face à des contraintes pédagogiques inédites. Reprenez votre contenu e-learning existant et triez les informations qui apparaîtront sur mobile. N’oubliez pas que le temps d’attention est réduit, ne gardez que les notions les plus essentielles. De même, l’écran étant plus petit sur une tablette ou un téléphone, les éléments graphiques doivent être sélectionnés avec soin.

Pensez également à la granularité des contenus : un module de 30 minutes sur ordinateur devient 6 modules de 5 minutes sur smartphone ou tablette.

Lire aussi : Tutoriel : comment transformer un cours présentiel en e-learning ?

Astuce n° 3 : réinventer ses supports

La navigation sur téléphone/tablette et ordinateur étant bien différente, proposez un déroulé de formation sur-mesure pour les petits écrans. Lorsque vous savez ce que vous voulez transmettre, réfléchissez à la manière de le faire.

Si, par exemple, vous offrez beaucoup de documents à télécharger via votre e-learning, il vous faudra trouver une parade en mobile learning. De même, les tableaux Excel à plusieurs onglets sont à proscrire sur petit écran.

Cette question s’applique à tous vos éléments graphiques : Facilitez la transmission en transformant un texte en infographie, un paragraphe en bullet points ou un Powerpoint en vidéo.

Lire aussi : Classe virtuelle : pourquoi cette modalité pédagogique favorise l’engagement de vos apprenants ?

Astuce n° 4 : choisir sa plateforme

Maintenant que vous avez déterminé le contenu à intégrer et la forme que prendra votre mobile learning, attaquons-nous à l’aspect technique : le choix de votre plateforme. Vous pouvez soit partir sur une solution clé en main, soit sur une solution à développer en interne.

Si vous n’avez pas d’équipe de développement ou de web design, sachez que certaines plateformes clé en main proposent en plus des templates complets qui ne demandent qu’à être rempli par vos soins.

Mais le choix ne s’arrête pas là. Il existe d’autres points de vigilance à observer avant de sélectionner votre outil :

  • La compatibilité. Au-delà du langage HTML5, il est essentiel de proposer une formation accessible sur la plus grande majorité des supports. Oubliez les technologies trop récentes (comme une version iOS sortie depuis 2 semaines) ou les systèmes qui ne fonctionnent que sur quelques appareils (tels que Tizen dont personne n’a entendu parler).
  • L’interaction. Les utilisateurs de smartphone ou tablette ont pour habitude de pincer, zoomer ou swiper sur leurs écrans. Souhaitez-vous intégrer ces usages ou rester sur un système de clic semblable à l’ordinateur ?
  • L’affichage. Il est essentiel de penser à la lecture en mode portrait, paysage ou les deux. Dans un autre registre, si le stagiaire doit taper du texte, pensez à faire apparaître le clavier visuel sans cacher le reste de votre écran.
  • Les performances du réseau. Qu’il soit en 3G, 4G, WiFi public ou privé, votre apprenant doit être capable de suivre votre formation en toutes circonstances. Pour éviter un écueil, sélectionnez une plateforme à chargement rapide et incrustez des médias légers.

Astuce n° 5 : tester régulièrement le mobile learning

Votre m-learning a pris vie ? Félicitations, vous avez passé les étapes les plus importantes ! Cependant, le travail ne s’arrête pas là : il est désormais temps de tester et faire tester votre mobile learning. Assurez-vous que la formation soit compatible et fluide sur tous les supports : smartphones et tablettes Android et iOS. Vérifiez l’affichage, la navigation, le téléchargement, la rapidité d’exécution…

Lorsque c’est validé de votre côté, soumettez votre formation auprès d’un groupe de bêta-testeurs.

Grâce à ces astuces, vous avez toutes les cartes en main pour adapter votre e-learning au mobile learning. Le challenge étant important, les efforts sont conséquents, mais les bénéfices sont prometteurs. On se retrouve sur petit écran !

L’article Comment adapter sa formation e-learning au mobile learning ?  est apparu en premier sur Digiformag.