Catégories
E-learning

Non, le FNE ne prend pas fin le 11 mai !

Retrouvez dans cet article quelques précisions et conseils sur le FNE. Dispositif au cœur de l’actualité Formation et pourtant méconnu…

The post Non, le FNE ne prend pas fin le 11 mai ! appeared first on CPFormation.

Pour inciter les entreprises à former les salariés lors des crises sanitaires, le gouvernement a assoupli le formulaire FNE et augmenté le budget alloué au FNE. Rappel des avantages du système et précision sur quelques incompréhensions.

Normalement, le Fonds National pour l’Emploi (FNE) finance la formation des salariés des PME dont l’emploi peut être menacé par des changements de production ou de marchés. Dans des circonstances normales, les employés alternent une partie de la période de chômage et une période de formation pour remplacer une partie du chômage. Le recours massif au chômage partiel dans le cadre d’une situation d’urgence a conduit le ministère du Travail à suspendre temporairement ces principes. Aujourd’hui, toutes les entreprises, quels que soient leur taille et leur domaine d’activité, peuvent mobiliser FNE-Formation pendant une partie de leur période de chômage. Le ministère du Travail, en allouant 500 millions d’euros, souhaite inciter les entreprises confrontées à des temps d’arrêt ou de fermeture à former des salariés.

500 millions pour 11 million de chômeur partiel : tout le monde ne pourra pas se former alors n’étendez pas !

Le FNE au cœur de l’actualité Formation

Le nouveau FNE Formation est au cœur des sujets des directions ressources humaines et formation comme des organismes de formation. Nous étions les premiers à organiser un webinard pour vous éclairer sur le sujet le 15 avril et avons été invités à renouveler l’exercice à la demande d’entreprises à l’exemple de Skello ou Le village by CA. Nous avons aussi alerté les médias sur ce dispositif encore peu connu.

Le FNE sur BFM le 21 avril 2020

Quels avantages pour l’employeur ?

Pour les entreprises, il s’agit d’une incitation financière inédite ! Non seulement ils n’ont plus à payer les formations mais ce dispositif leur permet de répondre à leurs obligations légales de former leurs effectifs. Cela leur permet aussi et bien sûr de monter en compétences leurs équipes pour préparer la reprise et ceci pendant toute la période de chômage partiel et non la période de confinement : le FNE ne prend donc pas fin comme certains l’ont compris le 11 mai prochain.

Il n’y a rien à perdre pour les sociétés, prenez sans plus tarder contact avec les entreprises qui vont former vos équipes. Certaines entreprises de formation peuvent vous accompagner.

Chez Lingueo par exemple en plus de maîtriser parfaitement les démarches ce qui peut nous permettre de vous conseiller, nous avons mis en place un système informatique pour vous aider dans cette mission : notamment pour récupérer rapidement les preuves de volonté d’entrée en formation des équipes.

La démarche a suivre… en très bref

Le FNE formation en bref : l’État assumera 100% des frais des formations à distance pour les employés à temps partiel de l’entreprise française. Bien entendu nous espérons tous que la grande majorité des salariés retrouveront rapidement une activité à plein temps pour autant si vous souhaitez bénéficier de ce dispositif il faut agir rapidement.

Que faire par quoi commencer ? Comment procéder? Chaque demande adressée à DIRECCTE doit comporter des informations spécifiques sur le nombre de salariés, le temps de formation concerné, les actions de formation prévues, et doit être accompagnée d’un devis du prestataire de formation correspondante.

Vous pouvez télécharger des applications simplifiées et des modèles de protocole communiqués par le ministère du Travail en suivant ce lien : Convention FNE et demande simplifiée. Attention il se peut que votre interlocuteur soit votre OPCO, demandez de l’aide si besoin à votre entreprise de formation.

Point de vigilance et précisions

On parle de 500 millions d’euros pour 11 millions de salariés au chômage partiel : A 1500€ la formation / 333 000 personnes pourront en bénéficier alors ne tardez pas.

Déterminez le quoi mettre en œuvre : Saisissez l’opportunité de développer les compétences dont vous aurez vraiment besoin.

Concentrez-vous donc sur les formations dont votre entreprise à un besoin évident et qui peuvent vous aider à limiter les impactes de la crise. Notez, par contre, que la formation liée à la sécurité des employés et à la santé physique et mentale n’est pas incluse dans le système.

Établissez qui est en chômage partiel et jusqu’à quand est-il disposé à se former ou non ? Prendre en compte le temps de vacance des salariés. Gagnez du temps en choisissant une solution de formation clé en main immédiatement disponible.

Il convient aussi de rappeler que la formation elle-même doit être organisée à distance. Attention de choisir une entreprise dont le distanciel est le cœur d’activité pour garantir la qualité de la formation. Nous avons en avons mis quelques-unes ici : Idées de formation à suivre à distance.

Attention gardez bien en tête que vos employés doivent être bénévoles. Leur contrat de travail ayant été suspendu, leur consentement écrit est requis. Les DIRECCTE ne demandent pas les accords mais certains OPCO le demandent pour fournir la validation de la demande de subvention. Ils ont fourni un modèle que nous avons digitalisé afin que vous puisiez facilement obtenir les accords. Si le sujet vous intéresse et que vous envisagiez de mettre en place des formations linguistiques prenez contact avec votre conseiller Lingueo au 01.75.43.53.00 ou ajoutez-moi sur LinkedIn pour que nous en parlions.

The post Non, le FNE ne prend pas fin le 11 mai ! appeared first on CPFormation.